Les professionnels de la nutrition en Afrique de l’Ouest participent à un cours inspirant sur « les preuves pour les politiques et les programmes »

Par Namukolo Covic, IFPRI, Programme de recherche du CGIAR sur l’agriculture pour la nutrition et la santé

Du 18 au 22 mars 2019, l’équipe du projet Transform Nutrition West Africa a accueilli 32 professionnels de la nutrition (19 femmes et 11 hommes) originaires de 9 pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Nigéria, Gambie, Sierra Leone, Sénégal et Togo) pour un cours de cinq jours sur le thème des preuves pour les politiques et les programmes. Il s’agissait du deuxième d’une série de quatre cours sur le leadership dans le domaine de la nutrition organisés en Afrique de l’Ouest, en complément du premier module sur la conduite du changement pour la nutrition, organisé en novembre 2018.

Un large éventail de secteurs étaient représentés, notamment à travers la présence parmi les participants de décideurs politiques et de professionnels de la société civile, apportant une richesse d’expériences et de connaissances. Le cours visait à partager les dernières données en matière de nutrition au niveau mondial, en faisant le lien avec le contexte ouest-africain et en tirant profit de l’expérience des participants.

Au cours des cinq jours de formation, les professionnels de la nutrition ont également eu l’occasion de constituer une base de données probantes, qui aidera à orienter le changement transformateur dans le domaine de la nutrition dans leur pays, ou au niveau régional pour les participants travaillant au niveau de la région de l’Afrique de l’Ouest.

L’équipe du projet Transform Nutrition West Africa a créé un environnement d’apprentissage interactif en incluant des exercices destinés à aider les participants à établir leur propre diagnostic des données disponibles sur la nutrition, en se basant sur les facteurs immédiats, sous-jacents et fondamentaux de la malnutrition dans leur pays.  À partir de là, les professionnels de la nutrition ont pu élaborer des présentations sur les preuves disponibles pour faciliter leur travail après le cours.

Les différents pays présents ont été utilisés comme base de comparaison entre pays pour tirer des enseignements, au moyen de présentations de groupe, leur permettant d’utiliser les preuves réunies dans les domaines stratégiques d’action en matière de nutrition qu’ils avaient identifiés. À la fin de la formation, les participants ont fait part de leur enthousiasme et ont indiqué leur engagement à appliquer les connaissances et les compétences acquises pendant le cours.

« Cette formation courte sur les preuves pour les politiques et les programmes m’a ouvert les yeux sur les immenses lacunes au niveau de l’état nutritionnel des différentes populations du continent, me permettant de repenser mon intervention dans le domaine de la malnutrition. Une approche multisectorielle est la voie à suivre ! – Merci à Transform Nutrition West Africa pour cette formidable opportunité. » Bernice Worlali Kunutsor (Mme), Nutritionniste en santé publique, Chargée régionale adjointe de la nutrition, Service de santé du Ghana, Direction régionale de la Santé de la Volta, Ghana

« Cela a été une expérience de cinq jours incroyable pour moi pendant ce cours sur les preuves pour les politiques et les programme et je le recommanderais à tous les acteurs du secteur de la nutrition et des systèmes alimentaires qui aspirent à contribuer à mettre fin à la malnutrition et à la faim en Afrique. La formation m’a permis de porter mon plaidoyer en faveur de la nutrition à un autre niveau, grâce aux enseignements fournis par les animateurs. Le cours a dépassé mes attentes en explorant des thèmes révélateurs de domaines de recherche possibles pour mon doctorat et je suis convaincu qu’avec les réseaux que j’ai créés grâce à ce cours, mon rêve de commencer un doctorat se concrétisera bientôt », Abdul-Malik C. Abdul-Latif, Responsable de la nutrition et coach QI, Direction régionale de la santé de la Volta, Service de santé du Ghana

« Ce cours a eu un impact sur mon éthique de travail. J’ai pris conscience des différentes sources de données disponibles et de la manière dont elles peuvent être utilisées pour renseigner ma prise de décision et ma programmation en matière de nutrition. Je suis vraiment ravie d’avoir suivi ce cours. Ce fut une expérience bénéfique. » Rakiya Idris, Directrice générale de la nutrition, ministère fédéral de la Santé, Abuja, Nigeria.

L’équipe de Transform Nutrition West Africa exprime sa gratitude à tous les participants, pour leur excellent travail pendant les 5 jours de formation, et aux nombreux organisateurs et facilitateurs, notamment :

Nick Nisbett et Inka Barnett, Institute of Development Studies, Royaume-Uni

Stuart Gillespie, Namukolo Covic, Roos Verstraeten, Daniel Simpa et Maame Darkwaa, IFPRI

Richmond Aryeetey, University of Ghana

Michael Ojo, Global Alliance for Improved Nutrition, Nigeria

Michelle Holdsworth, University of Sheffield, Royaume-Uni